Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Une délégation de l’Union Africaine au Parlement

En séjour à Kinshasa, la délégation du conseil de paix de l’Union Africaine(UA), conduite par son Président du Conseil de paix, M. Dieudonné NDABARASHIMANA, a eu mardi 24 octobre 2017, au Palais du peuple une séance de travail successivement avec le Bureau du Sénat, sous la direction du 1er Vice-président, M. Edouard MOKOLO wa MPOMBO, et avec le Bureau de l’Assemblée Nationale sous la conduite de son Président, M. Aubin MINAKU.

Les deux séances de travail étaient axées sur l'évolution du processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

Selon le Chef de la délégation de l’UA, ils sont en République Démocratique du Congo pour écouter les acteurs politiques et le peuple congolais en vue de trouver une solution aux différents défis de l'heure.

L’Union Africaine, a-t-il ajouté,  accompagne la République Démocratique du Congo depuis les Accords de Lusaka, de Sun city et le dialogue qui a abouti d’abord à l’accord de 18 octobre 2016 et du 31 décembre 2016.

L’UA, selon M. NDABARASHIMANA, dispose de « sa » sagesse pour orienter vers une solution de paix durable pour le pays. Ils ont en outre demandé  au Parlement de mettre en place la loi organique sur le Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre (CNSA), celle portant sur la révision de la loi électorale et la répartition des sièges.

 

Le Secrétariat technique du Rapporteur