Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Le Bureau du Sénat échange avec la délégation de la SADC

 C’est une séance de travail consacrée au processus électoral en RD Congo que les membres du bureau du Sénat ont eu ce jeudi au palais du peuple avec une délégation du Conseil Consultatif électoral de la SADC, conduite par M. LESHELE THOAHLANEKE (Lesotho).

Cette délégation de la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC) séjourne en RDC dans le cadre du suivi du processus électoral dans toute la région, et de s’enquérir de son avancement et des textes liés à ce processus. Ceci est une des conditions préalables à son aboutissement.

Selon le Rapporteur du Sénat, le Sénateur Flore MUSENDU FLUNGU, le bureau a rassuré ses hôtes qu’il y a déjà une loi sur le Comité national de suivi de l’Accord, une loi indispensable pour que le CNSA ait une assise légale, et garantir une transition stable vers la tenue des élections en 2018.

 

La loi électorale était évoquée. Le bureau a fait savoir à la délégation que cette loi  se trouve encore au niveau de l’Assemblée Nationale. Mais toutes dispositions sont prises au niveau du Sénat pour qu’elle soit examinée en urgence, une fois transmise.

La délégation de la SADC s’est également préoccupée du cas de l’enrôlement des Congolais de l’étranger en rapport avec la loi sur la répartition des sièges pour les élections. Selon M. Flore Musendu Flungu, leur enregistrement ne dérange pas le processus de répartition des sièges à la date fixée par le calendrier électoral.

Cette délégation qui visite pour la deuxième fois le Sénat est répartie satisfaite des informations obtenues.

Le Secrétariat technique du Rapporteur