Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Vote de la loi de finances pour l’exercice 2019

Le Sénat a voté vendredi 16 novembre, le projet de loi de finances pour l’exercice 2019 en des termes identiques avec l’Assemblée nationale.

Le projet de loi de finances pour l’exercice 2019 comporte un budget en équilibre, en recettes et en dépenses, de 10.352,3 milliards de francs congolais, soit un taux de régression de 0,01% par rapport à l’exercice 2018. Une faible régression justifiée par la baisse substantielle des recettes extérieures et celles des budgets annexes contrebalancées par l’accroissement des recettes internes.

La plénière a également adopté le rapport de la Commission économique, financière et de la bonne gouvernance, dirigée par le Sénateur Evariste MABI MULUMBA.

Cette Commission a fait quelques recommandations au gouvernement, notamment de respecter la loi de finances dans l’exécution, améliorer les recettes principalement avec l’application du Code minier, lutter contre la fraude aux frontières et la contrebande au niveau de certains postes frontaliers.

Des innovations ont été apportées, notamment la rubrique des recettes exceptionnelles qui proviendraient d’une émission des bons et des obligations du Trésor (Bons du Trésor).

Par ailleurs, le Président du Sénat, l’Honorable Léon KENGO wa Dondo a invité l’assemblée plénière d’observer quelques minutes de silence en mémoire de L’Honorable Sénateur YAMUNGU KISIMBA Théodore, décédé le 13 novembre 2018 à Johannesburg.

 

Le Cabinet du Rapporteur