Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Lorem ipsum dolor

Nam ultrices pellentesque facilisis. In semper tellus mollis nisl pulvinar vitae vulputate lorem consequat. Fusce odio tortor, pretium sit amet auctor ut, ultrices vel nibh.

Vote à l’unanimité au Sénat de trois projets de ratification d’accord de crédit et de prêt

Au cours de  la plénière de ce jeudi le Ministre des Finances, Henri Yav Mulang a répondu  aux préoccupations des Sénateurs exprimées mardi dernier, lors de la présentation des trois textes de loi de ratification d’accords de crédit et de prêt signés, d’une part, entre la RDC et l’Association internationale pour le développement (IDA/Banque mondiale), et d’autre part avec la Banque africaine de développement (BAD).

 

Regroupant ses explications en projet de loi, Henri Yav Mulang  a fait l’évaluation du montant initial de 120 millions de dollars ainsi que  les résultats du projet PARRSA, sur  le nombre d’agriculteurs touchés et des territoires desservis. Ce projet doit servir à l’amélioration des cultures vivrières. L’octroi d’un crédit d’un montant de 75 millions de dollars américains dans le cadre du PARRSA a pour objectif d’accroître la production agricole et améliorer la commercialisation des productions végétales et animales dans les zones ciblées pour élargir le cadre des bénéficiaires du projet. Le financement initial est de 120 millions de dollars.

 Ce  financement additionnel de 75 millions de dollars,  concerne tous les 11 territoires issus de l’ancienne province de l’Equateur notamment Businga, Yakoma, Gemena, Kungu, etc.

 

Le projet d’entreprenariat des jeunes (PEJAB) pour un montant de 40 millions d’unités de compte a comme objectif global de promouvoir la création des jeunes diplômés de 2.000 agro-entreprises intégrées dans les filières agro-pastorales porteuses et pouvant générer 10.000 emplois.

 

Cet accord de prêt à l’entreprenariat des jeunes, concerne les zones d’intervention de Kinshasa et de la Tshopo.

 

Le troisième projet de loi adopté au cours de la même  plénière a trait à l’autorisation de ratification de l’accord de financement additionnel du 19 avril 2017 conclu entre la RDC et l’Association internationale pour le développement (IDA) au titre du projet de développement du système de santé pour améliorer les résultats relatifs à la santé naturelle et infantile (PDSS).

 

Les Sénateurs ont voté à l’unanimité , des projets de loi de ratification d’accord de crédit du 19 avril 2017 conclu entre la RDC et l’Association internationale pour le développement "IDA" au titre d’appui à la réhabilitation et la  relance du secteur agricole (PARRSA), de l’accord de prêt du 10 mars 2017, conclu entre la RDC et le Fonds africain de développement au titre du Projet d’entreprenariat des jeunes dans l’agriculture et l’agro-business (PEJAB).

 

La proposition de loi modifiant la loi du 12 février 2015 portant création et organisation de l’Ordre national des experts comptables a également été voté par la plénière.

 

 

Le Secrétariat technique du Rapporteur